Tiens toi droit !

 

48468976_s« Mets ta main devant ta bouche quand tu bailles », « ne mets pas tes coudes sur la table », « tiens toi droit », « ne te balances pas sur ta chaise »…

On l’a tous entendu alors qu’on était enfant et on se demandait si tout cela était vraiment important.

Alors effectivement, sur l ‘échelle de l’humanité il y a d’autres batailles à mener que celles des convenances sociales et du respect de la bienséance.

Cela étant, à moins de vivre dans une yourte dans le fin fond de la Mongolie, il y  a des codes sociaux qu’il vaut parfois mieux respecter car ils permettent de vivre avec les autres de façon plus sereine et, aussi stupide que cela puisse paraître, reflètent une image de ce que vous semblez « être » ; même si faire un sourire à Monsieur L’agent ne signifie pas que vous êtes satisfait du pv qu’il vient de vous donner … loin de là !

Et bien lors d’un entretien d’embauche c’est la même chose.

Il y a des inattentions ou des maladresses à éviter si vous ne voulez pas donner une image de vous qui n’est pas conforme à la réalité. Cela éloignerait l’attention de votre interlocuteur de l’objet de votre rendez-vous, à savoir l’évaluation de vos compétences afin d’accéder au le poste proposé.

 Avant même d’aller à votre rdv, veillez à choisir une tenue adaptée au poste à pourvoir. Un costume/cravate n’est certainement pas un bon choix pour un salon de tatouage par exemple et à l’inverse, pensez à ôter vos percings pour un entretien dans une office notariale !

De nombreux DRH disent que tout se joue dans les 5 premières minutes alors si nous avons pour espoir que les minutes restantes ne servent pas à rien, il est certain que les premières impressions ne doivent pas laisser préjuger du reste.

Alors primo : soyez en avance ou au pire, ponctuel !

Si par  malheur ce n’était pas le cas, surtout prévenez de votre retard puis une fois arrivé, excusez-vous et justifiez-vous.

Inutile d’indiquer qu’avant votre arrivée vous aurez éteins votre téléphone portable et jeté votre chewing-gum.

 Lorsque vous saluez votre interlocuteur, présentez lui une poignée de main ferme et décidée. Une poignée de main molle donne une image peu dynamique de celui qui la présente et une main collante ou moite est gênante pour tout le monde.

Une fois convenablement installé (et après que votre interlocuteur vous y ait invité), restez « ouvert ».

Ne croisez pas les bras car cela s’interprète comme un manque d’ouverture envers les autres et peut donc être mal traduit. Pensez à accompagner vos propos avec des gestes ce qui donne une dimension plus persuasive à vos dires et plus vivante à l’entretien. Les mains sont souvent perçues comme le reflet du caractère alors évitez de vous ronger les ongles avant …

Vous devrez paraître à l’aise mais pas envahissant (tout dans la nuance !), gardez donc en tête que le bureau de votre recruteur est SON espace alors ne vous l’accaparez pas.

Si de manière générale on apprécie peu les personnes qui ont le regard fuyant, c’est tout particulièrement déplaisant lors d’un entretien en tête à tête et cela laisse l’impression de quelqu’un de mal à l’aise et peu sûr de soi. Si regarder dans les yeux est quelque chose qui vous gène, fixez un point entre les yeux de votre recruteur et cela fera son effet.

Cela peut sembler faire office de parade et de faux-semblant mais l’intérêt de tout cela est que votre interlocuteur soit concentré sur vos qualités et compétences et que son analyse ne soit pas parasitée par des maladresses. Alors avant toute chose faites un point sur votre CV (que nous vous conseillons d’éditer gratuitement avec le logiciel CVitae ) afin d’avoir en tête les éléments que vous souhaitez mettre en exergue, respirez un grand coup et … Tenez vous droit !